DIVISION I : Bukavu la terre battue, têtue pour les visiteurs !

Au-delà des difficultés de se rendre à Bukavu par la voie aérienne , dans la partie Est de la République Démocratique du Congo, la capitale de la province du Kivu du Sud présente une triste réalité pour les clubs visiteurs qui se rendent à Kadutu pour y livrer les rencontres de la Ligue Nationale de Football Division I contre les deux équipes de cette ville : l’Olymique Club Bukavu Dawa ainsi que l’Olympique Club Muungano.

Le FC Renaissance : l’exception qui confirme la règle

Le club orange de la capitale est la première équipe à se confronter à cette triste réalité. Le Fc Renaissance était obligé de passer un très long séjour dans le chef-lieu de la province du Sud Kivu après sa victoire de 1-0 face à Bukavu Dawa en attente de la formation de Muungano qui devait se plier aux caprices de vol pour rallier le Kivu. Les Renés sont les rares à s’imposer dans le Kivu du sud, si le séjour a été long pour les Kinois, les résultats n’ont pas déçu pour Renaissance qui a eu 4 points sur les 6 possibles de son déplacement.

Sa Majesté Sanga Balende l’a fait aussi !

Engloutis dans les profondeurs du classement partiel dans cette phase des play-offs, les Sangs et Ors ont signé un grand saut et une belle opération face aux deux clubs de l’Est. Si la prémière victoire à domicile face à Bukavu Dawa a permis aux Kasaiens de se mettre dans le sens de la marche, celle devant l’Oc Muungano sur la note étriquée est plus qu’un symbole pour ce club de Mbuji-Mayi qui a fait l’exception de réussir là que les grands ont échoué.

Mazembe, Don Bosco, V club, Dcmp : tous confrontés à une réalité

Sur la terre battue de Kadutu, les visiteurs ont eu droit un accueil hostile !

L’AS V Club de Kinshasa se voyait faire le plus dur en ouvrant le score grâce à Eddy Emomo le 12 Avril dernier mais Mabila égalisait pour les locaux contraignant les dauphins à un match nul. Ici l’état du terrain était le slogan pour les visiteurs.

Corbeaux et Salésiens ne se retirent pas du lot !

Le Tout Puissant généreux Mazembe avait, pour la première fois, mis son avion à la disposition de deux autres clubs, le CS Don Bosco et l’OC Muungano du Sud Kivu pour rallier cette partie du pays confrontée aux difficultés de la ligne aérienne. A Bukavu, Mazembe s’est contenté d’un match nul de 0-0 face aux Corbeaux de Bukavu Dawa dans l’antre de la Kadutu, un résultat surement au goût amer pour le club Lushois ;  « faire un match nul contre Bukavu Dawa pour Mazembe c’est comme une défaite » s’est confié Mihayo Kazembe coach de Mazembe au service de communication du club noir et blanc.

L’autre club de Lubumbashi, le CS Don Bosco a fait mieux que le TP Mazembe sur le plan offensif en inscrivant au moins 1 but mais pas mieux en concédant derrière pour un match de nul 1 but partout à Kadutu. « On a toujours posé le ballon à terre. C’est notre style de jeu mais vu l’état du terrain c’était impossible pour nous de faire notre jeu on a joué pour obetenir le résultat » dixit Kasongo Ngandu patron du staff technique de Don Bosco.

A Bukavu, les matchs de football pour les visiteurs ne ressemblent plus à une partie de plaisir. Sur cette phase du championnat national de football, seules deux équipes ont fait mieux en remportant au moins un match, le cas du FC Renaissance qui s’est imposé lors de la première journée des plays off par 1 but à 0 contre l’OC Bukavu Dawa et de Sa Majesté Sanga Balende devant l’OC Munngano sur la même note.

FootRdc.com

Vous pourriez aussi aimer