Linafoot D1 : « il n’ya pas d’avant-centre en RDC » Daoula Lupembe

À la veille de la rencontre entre Sa majesté Sanga Balende et l’Union Sportive Panda B52 du dimanche 13 novembre 2022, Daoula Lupembe, entraîneur du club de Mbuji-Mayi s’est présenté en conférence de presse.

Après un nul sans but en milieu de semaine dernière devant l’AS Dauphin Noir, le club sang et or a suffisamment appris de ses récentes prestations. Sanga Balende veut prendre de l’élan pour repartir dans le championnat : « bien qu’on a pas obtenu la victoire que nous voulions, mais je pense qu’on a retenu aussi bien mauvaises que bonnes. Mais, ce qui nous intéresse c’est le match de demain. Parce qu’avec ce match, nous allons ajouter quelque chose à notre compteur et voir comment nous pouvons nous relancer dans la compétition. Car, ce qui n’a pas marché c’est le réalisme », a déclaré l’ancien entraîneur de Maniema Union.

Toujours en quête d’un finisseur, Daoula Lupembe estime que son club n’est pas le seul frappé par ce problème de serial buteur. Il n’exclut pas la possibilité d’en créer un dans son effectif : « comme vous l’avez dit, il n’y a pas un avant-centre qui s’est déjà démarqué du lot. Et moi, je pense que c’est une situation générale. Actuellement en RDC nous souffrons de cette situation. Il n’y a pratiquement pas d’avant-centre buteur ou tueur et nous cherchons à en fabriquer ».

Sa Majesté Sanga Balende contre les Bombardiers de Panda est prévu dimanche 14 novembre 2022 au stade Kashala Bonzola de Mbujimayi.

Germain Ngoy

Vous pourriez aussi aimer