Patient Mwamba, le nouveau chouchou made in Mazembe (Portrait)

Date:

Depuis le début de la saison 2021-2022, les supporters du Tout-Puissant Mazembe et les observateurs de la Linafoot sont unanimes sur l’éclosion à Kamalondo de Patient Mwamba (19 ans). Virevoltant, dribleur, décisif, le natif de Lubumbashi est clairement la révélation de l’année, pour le moment chez les Corbeaux.

Patient Mwamba a déjà ce « on ne sait quoi » qui présage un futur éclatant. Au sein du club, Mazembe le couve, à l’extérieur, les sirènes sollicitent ce génie. Mais qui est ce bonhomme dribleur et si prometteur ?

Un talent précoce formé dans la discrétion

C’est dans la Commune de la Rwashi que les formateurs du TPM, à l’occasion d’une tournée de détection de talents en 2013, dénichent patient Mwamba. Alors âgé de moins de 11 ans, il intègre le prestigieux centre de formation Katumbi Football Academy (KFA). « Patient, on l’a détecté à la Ruashi. Il a beaucoup de talent et comme les joueurs de son genre, c’est la première chose que l’on remarque chez lui », se souvient Johan Curbilié, un des cadres dans l’équipe de formation de KFA, à l’époque sous la direction de Régis Laguess.

« Je me rappelle avoir connu patient lors d’un match amical entre Lubumbashi Sport et Don Bosco. Il venait d’une saison réussie avec les écoliers à l’Entente de Football de Lubumbashi. Qui ne l’apprécie pas quand il a le ballon ? », s’enflamme Glovic Mpoyo, journaliste à Héritage TV (Lubumbashi) et qui commente les affiches de la Linafoot pour Nyota.

Le talent précoce de Patient Mwamba, loin de la scène médiatique, est poli par le centre de formation où le jeune joueur empile des buts comme des perles. Moïse Katumbi lui-même surveille la montée en puissance du joueur lors des différentes visites à KFA et des matchs amicaux auxquels prennent part les joueurs du centre de formation.

« C’est à peine que Moise Katumbi revenait de l’exil qu’il l’a supervisé avec KFA. Tout le monde était surpris par sa touche de balle, la vitesse et les appuis du gamin, » témoigne Glovic Mpoyo.

Après des statistiques au-dessus de la moyenne, le joueur passe par l’antichambre de Mazembe, le CS Don Bosco. « Il a une qualité de joueurs de côté qui ont presque disparu dans le championnat congolais. L’ivoirien Claver Assale, le ghanéen Salomon Assante, le zambien Rainford Kalaba, le malien Adama Traoré, où même Isaac Kasongo Ngandu en son temps, et Meschack Elia ont fait la différence pour la simple raison qu’ils ne courent pas sur la ligne jusqu’à trouver du répondant dans l’axe. »

Explosion médiatique d’un génie « magique »

Malgré son talent et son jeune âge, lors de ses 17 et 18 ans, la presse ne s’intéresse pas encore à Patient Mwamba, à son époque de Don Bosco. La donne change lors de son intégration dans l’effectif de Franck Dumas en septembre 2021. « Un ailier avec une forte qualité technique » se félicite alors le TPM.

Promu en équipe première, Mwamba est convoqué par le technicien français pour des matchs de la Linafoot. Ses montées, souvent tranchantes, finissent par convaincre Dumas de compter sur lui régulièrement car le bonhomme n’a pas vraiment le temps à perdre. Dès sa première titularisation en championnat, il s’offre un bijou d’une frappe depuis l’extérieur de la surface contre Don Bosco (2-0).

Dieudonné Batotela, journaliste sportif à Malaïka RT suit le joueur depuis ses années KFA. « Il était au départ utilisé comme attaquant de couloir chez KFA grâce à sa vitesse balle au pied. Côté gauche ou droit, il est à l’aise, par-dessus sa vitesse. Il s’est distingué par sa créativité en un contre un. En 2017, il a inscrit 30 buts et terminait meilleur buteur du championnat de l’EFLU ! »  

De par son 1,65 mètre et son centre de gravité bas, le chouchou de Kamal martyrise les défenses. « Son génie de passeur est magique. Il a une vision de jeu, sent tous les mouvements et il sort la passe dans le bon tempo. Ce qu’il faut pour un amoureux de la possession, un joueur qui aime le ballon, » ajoute Batotela.

Un avis sublimé par la prestation XXL de Patient Mwamba le 22 novembre dernier face à Renaissance (buteur et passeur pour Bileko) lors d’une victoire 2-1. Les fans lui offriront 95% des votes de l’homme du match.

Mazembe couve sa future star

Au sein du club, l’unanimité sur le talent et le génie de Patient Mwamba domine. Mazembe prend alors ses précautions pour ne pas brûler les ailes du jeune corbeau dans son envol.

« C’est un jeune joueur, il a joué quelques matchs et ses performances sont bonnes mais nous ne voulons pas l’enflammer. On aimerait attendre qu’il soit mûr, il y a un aspect psychologique à prendre en compte. Il faut bien le guider, faire attention pour qu’il ne s’éparpille pas, » nous confie Johan Curbilié.

Franck Dumas lui-même ne cachait pas son admiration pour son joueur, « quand vous voyez le petit (Patient Mwamba), il n’a pas beaucoup d’expérience mais il joue et se livre. C’est ce qu’il faut que l’équipe fasse », commentait-il après le match face à Bazano début novembre. Dès son arrivée dans le groupe pro, « il s’est bien intégré avec humilité et il faudrait qu’il continue comme ça, le travail c’est de le garder loin des flatteries, » ajoute le formateur.

Mais Mazembe ne mise pas seulement sur les considérations psychologiques. D’après nos informations, Patient Mwamba ne laisse pas insensible certains clubs en dehors du pays. Si par le passé il a refusé les approches pour un transfert, les offres deviennent de plus en plus sérieuses de la part de certains clubs du Vieux continent, qui lui font des yeux doux.

La direction du TPM a tenu de prendre les devants dans le dossier. Après ses belles prestations, 2 buts et 3 passes décisives en 9 matchs dont 5 comme remplaçant*, Mazembe a blindé sa pépite jusqu’en 2026. Déjà appelé en sélection des jeunes, Léopards U17, et même dans l’équipe A’, en 2020, Patient Mwamba vit un véritable conte de fée.

Ses prochains challenges seront de participer à la phase de groupe de la Coupe de la Confédération et de se faire remarquer pour gagner une place dans le groupes des Léopards en mars 2022 pour les barrages de la Coupe du monde. Et avec la talent que on lui connaît, on le voit mal ne pas atteindre ses objectifs. Grâce à sa formation, Mazembe tient déjà l’un des plus grands espoirs du football congolais.

*statistiques officielles sur le site de Mazembe

Iragi Elisha/Footrdc.com

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Léopards : Simon Banza côtoie le sommet au pays de Cristiano

En clôture de la 23e journée de Liga Nos,...

Mazembe : Abel Kasong, formé à la KFA, file gratuitement au Sénégal (Exclusif)

Libre de tout contrat depuis la fin de son...

Marseille : Chancel Mbemba, toujours brillant, contribue à la remontada de l’OM

Pour sa 23 journée en championnat, et la première...

Affaire Héritier Luvumbu : « Je compte le remercier au nom du pays » Félix Tshisekedi

La vague de réactions autour de ce qui se...