Stade des Martyrs : l’IGF en « mission officielle » pour « contrôler la destination des fonds » après la non-homologation de la CAF

Une semaine après la décision de la CAF de ne pas homologuer le Stade des Martyrs pour les matchs internationaux, l’Inspection générale de Finances a lancé, depuis le 14 février, une « mission officielle » au sein du ministère des Sports, à la Banque centrale du Congo et au Stade des Martyrs.

La mission, qui sera conduite par l’Inspecteur général des finances Matadi Lukula, va « contrôler la destination des fonds » que le Trésor public débloque depuis janvier 2021 pour la réhabilitation du stade. Elle devra aussi « établir la liste des prestataires et fournisseurs bénéficiaires des paiements effectués » et « vérifier le niveau d’exécution physique et financiers des travaux ». À l’issue de la mission d’une durée de 20 jours, les responsabilités seront établies entre les parties auditées par l’IGF selon l’ordre de mission qui a fuité sur les réseaux sociaux.

Cette « mission officielle » d’audition arrive après la polémique sur Martin Bakole. Ce dernier a reçu 100 000 dollars pour préparer un combat dont personne n’aurait connaissance. Sur Twitter, Jules Alingete, Chef de service de l’IGF, a critiqué l’implication de Serge Nkonde dans l’affaire. « L’uppercut de Bakole au Trésor public démontre à suffisance l’incompétence de nos autorités sportives. Pourquoi le ministère des Sports a sollicité, par écrit, un paiement du trésor public sans au préalable disposer des preuves de ce combat ? », a-t-il écrit.

FootRDC

Vous pourriez aussi aimer