Team +243 : Le premier problème que devra résoudre Florent Ibenge en 2018

L’année 2017 s’achève laissant derrière elle une incommensurable amertume dans le chef des congolais. Pour l’année 2018, il faudra repartir sur des bases plus solides afin d’éviter un nouveau fiasco.

Apprendre des erreurs du passé est l’une des règles que s’imposent ceux qui affectionnent la réussite. Si le staff technique des Léopards faisait ainsi… Passer en revue de tout ce qui n’a pas tourné en 2017 en vue d’un nouveau départ.

Plusieurs problèmes devront être résolus par Florent Ibenge, si ce dernier venait à conserver ses fonctions. Avant d’aller plus, nous commençons par l’un des postes qui a posé beaucoup de souci à l’équipe au cours de l’année ; celui de gardien de but.

Depuis la retraite de la légende Robert Kidiaba, la RDC peine à se trouver un gardien à la hauteur de ses ambitions. Parfait Mandanda a fait un passage non rassurant en 2015, et Ley Matampi son successeur est resté sur la même ligne.

Il faudra pour cela trouver au préalable des résolutions efficaces à ce cas plein de délicatesse. La sélection dispose actuellement de trois gardiens ; deux d’entre eux (Joël Kiassumbua, Nicaise Kudimbana) n’ont jamais été utilisés dans une rencontre officielle même quand ils jouent régulièrement dans leurs clubs ; l’explication, seul Ya Flo la connaît.

Ley Matampi n’est pas médiocre mais il n’est pas régulier en club, sa titularisation bousille les critères de sélection prédéfinis par F.I lors de son avènement. Parfait Mandanda a été écarté pour la même cause. Avoir misé sur le portier réserviste du Tout puissant Mazembe fut une prise de risque qui s’est révélée moins rentable.

Pour l’an 2018, faut-il continuer avec le même ? Bien sûr s’il est titulaire dans son club et qu’il est performant. Dans le cas contraire il faut voir ailleurs. Faire confiance à ceux qui peuvent parfaitement accomplir ce rôle, s’il n’y en a pas ; pourquoi ne pas tenter de préparer des jeunes qui jouent au pays ou essayer d’attirer déjà les binationaux Riffi Mandanda ou encore Loïc Badiashile.

Toutes les options sont bonnes à condition qu’elles présentent un super gardien dans les cages des Léopards.

Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer