Arbitrage vidéo en Afrique, un scandale presque parfait.

V.A.R (Vidéo Assistant Referee) traduit littéralement, Arbitre assistant vidéo , et communément dit arbitrage vidéo, la technologie est au coeur du scandale du football Africain.

Conçu pour compléter les déficits visuels des officiels en proposant des vues révisées et expresses des actions flagrantes au départ tacites, En Afrique personne n’y voit claire, et ça fait tout le problème de la CAF.

La racine du mal

La Confédération Africaine de Football est la première confédérations à expérimenté la technologie au monde lors de la super-coupe de 2017 mettant en opposition le WAC (champion’s league) et le TP Mazembe(Coupe de la CAF). Sur une action dont la VAR à influencé la décision de l’arbitre, le Wydad avait marqué le seul but de la partie.

La prophétie préventive des dirigeants

Alors que l’Espérance de Tunis soulevait son deuxième sacre consécutif, dans un match , dont les recours portaient sur l’arbitrage, les machines comme les humains à chacun ses bévues, l’inévitable s’est produit. Avec la VAR Wydad voit son 2em but être refusé au match aller pour positionnement litigieux , et sans la VAR le verdict est le même sur un but égalisateur.
L’ appareil éteint, l’arbitre de la partie , le Gambie Papa Gassama, réputé d’être strict, ne reviendra pas sur sa décision, Hors-jeu, pas de but…

Mais c’est l’État de la VAR qui fait débat depuis le tweet de l’ancien secrétaire général de la CAF Amr Fahmy.

 » J’avais prévenu les dirigeants d’Al Ahly l’année dernière avant le match retour en Tunisie que l’EST s’apprêterait à truquer la VAR.

L’EST avait eteint la VAR ce soir là « 

Rades se porte mieux en sabotage, mais , le tweet de Monsieur Ahmr ,contient une révélation qui vaut son pesant d’or dans la réunion du débat de l’issue réglementaire à réserver au match du 31 mai dans pratiquement 72 heures.

Glovic Mpoyo/ footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer