Les joueurs les plus célèbres qui ont souffert de dépression

La carrière d’un footballeur est généralement jalonnée de succès historique mais aussi parfois de déceptions troublantes. Si la plupart du temps, ces gladiateurs du sport roi arrivent à surmonter leurs mauvaises périodes, certains se laissent parfois prendre dans le piège de la dépression. Certains grands joueurs ont connu durant leurs parcours la malchance de passer par cette période où vous avez l’impression que le ciel veut vous tomber sur la tête. Nous vous dressons ici le portrait de 04 grands joueurs qui malgré leur talents énormes sont passés par ce moment difficile.

Ribéry et l’échec du ballon d’or.

Cet épisode aura indéniablement eu un impact négatif sur la suite de la carrière de l’attaquant français. On se souvient encore tous aujourd’hui de cette année 2013 où Franck Ribéry avec son club le Bayern Munich avait régné sur l’Europe entière en gagnant presque tous les trophées collectifs possibles (Bundesliga, Coupe d’Allemagne, Ligue des champions, Supercoupe d’Europe et Coupe du monde des clubs). Très grande fut alors sa déception lorsqu’il fut classé 3e sur le podium du ballon d’or de cette année dernière Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Cet échec inespéré lui valut une longue période de dépression. Et comme il l’a affirmé récemment, près de 07 ans après ce triste épisode de sa carrière, il n’arrive toujours pas à s’en remettre totalement.

Emmanuel Sheyi Adebayor, victime de la dépression dès le plus jeune âge.
Le footballeur d’origine togolaise ne s’en cache pas. Dès les débuts de sa carrière prometteuse, il a connu les affres de la dépression notamment à cause des difficultés à s’intégrer au football européen mais aussi à cause de certains problèmes d’ordre familial. Des problèmes qui l’ont selon ses propres dires poussé jusqu’à une tentative de suicide. Cela constitue sans doute l’un des épisodes les plus marquants de son histoire et de sa carrière de footballeur.

Messi et la déception des finales perdues.
Même pour celui que l’on qualifie d’extraterrestre du football, le parcours n’a pas toujours été sans difficultés. Le sextuple ballon d’or a en effet connu la déception après les finales répétées perdues avec sa sélection nationale, l’Argentine. Après sa finale perdue en Coupe du Monde en 2014 et ses deux finales de Copa America perdues en 2015 et 2016, la légende du FC Barcelone a sombré dans une terrible déception. Une déception qui lui a entre autres fait changer de look comme on le constate depuis quelques années avec sa barbe.

Loris Karius, et le poids de la culpabilité.
C’est sans doute l’un des plus tristes épisodes de déception qu’ait connu un joueur de football professionnel. On se souvient tous encore de la finale de la Ligue des champions 2018 et des deux erreurs du gardien qui ont fait perdre le titre à son club de Liverpool. Ce fut une si grande déception pour le jeune portier de 25 ans qu’il décida après la finale de quitter le club anglais et de s’exiler dans le championnat turque.
C’est toujours bien lorsqu’on gagne au football, mais lorsqu’on perd il faut aussi savoir se surpasser. La dépression est un facteur toujours présent, prêt à vous déstabiliser à la moindre désillusion. Il revient donc à chaque joueur de savoir se maîtriser devant chaque situation et à chaque fois positiver durant ses périodes moins bonnes. Le football tout comme la vie est faite de hauts et de bas.

vous pourriez aussi aimer