Linafoot D1 : La 26ème édition plus serrée que jamais

Date:

L’édition numéro 26 de la Ligue Nationale de Football, revêt d’un caractère particulier, d’une concurrence hors norme. Aucun club n’est prêt à céder son destin entre les mains d’un autre, pour se trouver en train de courir après. L’engagement est réel dans tous les camps, l’on ne se fait pas de cadeau autour de cette table réunissant des frères et ennemis, tous gourmands et friands dans la conquête de leurs ambitions de la saison.

Si le nombre de participants n’a pas changé, ce championnat national édition 2020-2021 diffère cependant des autres, sur bien de points. L’absence du public dans les stades n’entache pas son niveau, il est élevé, très indécis. Si par le passé, les prédictions pouvaient être faites sur le top 3 final, il n’en est pas question cette saison. Tous les clubs se valent, certains grands sont en difficulté, les modestes surprennent.

L’envie commune de toucher les étoiles

Tout le monde les regarde et entend les toucher ; les étoiles. Les étoiles sont justement ces trois premières places au terme du championnat qui ouvrent la voie aux compétitions africaines interclubs. Le TP Mazembe et l’AS VClub en l’habitude. Le Daring également et l’AS Maniema Union, depuis un certain temps. Aujourd’hui arrivent le FC Renaissance, le FC Saint Éloi Lupopo qui ne cachent voilent pas leurs ambitions. Renais et Cheminots veulent goûter à nouveau aux joutes africaines, après des années d’absence. La bataille s’annonce aiguë. 3 places pour 5 clubs connus.

Si la tendance de la dernière décennie arrive à se dégager en fin de championnat, il est bien probable qu’une seule place soit à disputer, car Mazembe et Vita auront les leurs (les deux premières). Mais ce serait trop osé de le dire. Le championnat est ouvert à tous, les surprises ne sont pas à exclure. L’ambition africaine de plusieurs clubs et les moyens mis en jeu ont rendu cette édition particulière.

Un leader autre que Mazembe et Vita Club

Exceptionnellement cette saison, le tandem Mazembe-VClub voué au règne sur le classement de la Linafoot a du mal à côtoyer le sommet. Explication à trouver certes dans les matchs en retard que les deux comptent, mais même alors rien ne prouve qu’ils vont tous les remporter et aller chercher Maniema Union qui trône en tête. Les Corbeaux et les Dauphins Noirs essaient de croire comme légitimement qu’ils finiront reprendre le contrôle du championnat, mais ça risque de prendre du temps, Maniema Union et Renaissance ne sont pas disposés à lâcher la corde.

Isaac B’ampendee / Footrdc.com

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Léopards : Simon Banza côtoie le sommet au pays de Cristiano

En clôture de la 23e journée de Liga Nos,...

Mazembe : Abel Kasong, formé à la KFA, file gratuitement au Sénégal (Exclusif)

Libre de tout contrat depuis la fin de son...

Marseille : Chancel Mbemba, toujours brillant, contribue à la remontada de l’OM

Pour sa 23 journée en championnat, et la première...

Affaire Héritier Luvumbu : « Je compte le remercier au nom du pays » Félix Tshisekedi

La vague de réactions autour de ce qui se...