Team + 243 : qu’est ce qui se trame au sein du staff technique ?

« La révision totale de la direction technique fait partie du développement du football congolais. Avec l’aide de la FIFA et du gouvernement, la FECOFA aimerait avoir une DTN à la hauteur de faire des projets de formation et encadrement des pratiquants du football en RDC ». Dans son discours programmes lors de l’Assemblée Générale Extra-ordinaire et Eléctive de la Fédé, Constant Omari avait prédit, comme un prophète, du renouveau au sein de la Direction Technique Nationale.

Quel profil pour le nouveau Directeur Technique National ?

Cette question vaut tout son pesant d’or. Actuellement ce poste est occupé par Mukeba Mulamba ancien entraineur du TP Mazembe de Lubumbashi. Alors qui pour remplacer cet ancien entraineur Adjoint de claude LE ROY lors de la CAN 2006 en Egypte ?
Selon certaines indiscretions de la Fédé le choix se porterait sur l’ancien entraineur du DCMP de Kinshasa, Mwini Zahera. Jusqu’à présent rien n’est officielle le principal interressé ne semble pas non plus maitriser l’affaire.

« Je viens toujours par ce même réseau (Facebook) qui a propagé les rumeurs, comme qui je serais nommé Directeur technique National, démentir cette information qui n’est pas du tout vraie et je n’ai jamais envisagé ce poste » a fait savoir ce natif de la province du Nord Kivu sur son compte facebook. Un homme qu’il faut à la place qu’il faut ce pricinpe de vie serait-il à l’oublie ?

Zahera victime d’un complot

Diplomé UEFA A, le vainqueur du CHAN 2016 avec les Léopards locaux n’affiche pas le profil d’un directeur technique. Après ces études d’entraineur en Europe, Mwini Zahera eprouve un désir allechants d’etre au bord des terrains et des pelouses que rester dans les bureaux climatisés en temoigne son message sur sa page Facebook.

Adjoint de Jean Florent Ibenge au sein des sélections nationales, l’homme a été d’un apport qui attire la consideration et l’influence sociale. Victorieux du CHAN 2016 et troisième lors de la CAN 2015 en Guinée, Mwini est ce héro dans l’ombre dont le travail faire luire son titulaire.

Faudra t-il l’élever ?
« La valeur d’un travail réside dans la passion avec laquelle on l’exerce » dit un vieux dicton. A lire la réaction de cet entraineur sur son compte Facebook, la Direction Technique serait le cadet de ses soucis. L’homme serait visiblement la cible des ses ennemis parmi lesquels certains decideurs de la Fédé qui aimerait lentement mais surement l’effacer sur la scène footballistique nationale.

Mwini veut achèver le projet déjà en place

Quand il finit avec son message sur les réseaux sociaux, Zahera se montre claire et limpide :  « Mwini Zahera n’est pas nommé comme DTN, il poursuit avec le staff technique des Léopards comme l’a décidé la FECOFA en attendant bien sûr la décision du gouvernement concernat le contrat ». Zahera semble tellemnt interéssé par ce qu’il fait maintenant, s’occuper de l’équipe nationale, et il y trouve le plaisir

Construire sans terminer c’est detruire dit-on , l’un des architectes du projet +243 ne veut pas laisser inachevé l’ouevre en gestation, la CAN 2019. Zahera et les Léopards c’est une histoire d’amour, un mariage solide que personne ne peut séparer.

Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer