Foot RDC : Jouer les interclubs de la CAF, tout le monde en rêve

Date:

Pour le championnat d’élite de la RDC, il y a bien un duel qui a tenu plus d’une décennie dans la concurrence et la rivalité. Si de tout le temps il existe deux pôles compétitifs (Kinshasa-Lubumbashi), le positionnement de Mazembe et de l’AS Vita Club semble ne pas connaître de pression avec la révolution du football à l’Est de la RDC avec l’AS Nyuki, l’AS Maniema Union, ainsi qu’au centre du pays avec Sa Majesté Sanga Balende.

Les ambitions se limitent à la visite du couloir 3

Dans plusieurs positions, lorsqu’une équipe brandit une révolution avec les ambitions de jouer les interclubs de la CAF, le rêve est limité à la coupe de la confédération. Être parmi les trois premiers au classement général c’est très vite faire les calculs derrière Mazembe et Vita, tout le monde le sait !

Peu sont ceux qui ont espéré arracher le trône, seul Sa Majesté Sanga Balende est allé le chercher très haut mais le club de Mbuji-Mayi a manqué d’arguments devant la coutume.

Pour la saison sportive 2019-2020, si pour le DC Motema Pembe, il faut redevenir champion tel que le souhaite son nouveau président Vidiye Tshimanga, Le coach Isaac Ngata lui avait fait savoir qu’il est là pour briser la malédiction des 16emes de final, le terminus des immaculés en interclubs. Une de ses dire « Je ne suis pas là pour concurrencer Mazembe et VClub… » avait-il lâché lors de sa première sortie médiatique.

Avec le refus de vendre l’illusion aux fans, Ngata doit rester sur ses gardes, faire le résultat et croiser les doigts car derrière, la JS groupe Bazano avec des gros efforts, le FC Saint Eloi Lupopo avec des grands moyens, le FC Renaissance sans peur, Maniema Union qui a couru toute la saison dernière derrière le podium, le CS Don Bosco qui veut reprendre les bonnes habitudes et Les Kamikazes de Lubumbashi Sport plus décisifs et motivés, sont là les clubs qui affichent expressément leurs déterminations tous azimutaines de jouer les interclubs de la CAF par le biais de la Linafoot.

Les puissances en présence sont irréversibles

Les moyens, les ambitions et les efforts techniques sont certes des armes bien aiguisées pour renverser la vapeur en football mais encore faudra-t-il être performant pour déstabiliser les forces en position. VClub et Mazembe semblent être tous deux indeboulonables. Cette acception découle du complexe observé de fois dans les prestations de ces équipes venant vent en poupe pour terrasser le duel têtu. L’équilibre de forces ne se fait sentir qu’entre-eux, et dans l’entre temps ça profite à VClub et Mazembe dans les calculs car ceux qui jouent pour le maintien, voudront aussi maintenir l’équilibre, l’AS Simba de Kolwezi pour sa première est un exemple concret.

Glovic Mpoyo/Footrdc.com


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Linafoot : l’AS Simba condamne la JS Bazano dans la zone rouge

La JS Groupe Bazano ne décolle pas. Après la...

CAF LDC : Mazembe éliminé après une utilisation discutable de la VAR

Le Tout Puissant Mazembe est tombé face au Al...

CAF LDC : avec Kabwit et Ngalamulume, Fofana sur le banc. Le XI des Corbeaux contre Al Ahly

Dans environ une heure, le TP Mazembe a rendez-vous...

CAF LDC : le défi et la clé de Mazembe face à Al Alhy

Le Tout Puissant Mazembe actuellement en Egypte pour affronter...