Belgique : Le Standard se qualifie in extremis en Playoffs 1, Paul-José MPOKU se lâche

Ce sont des joueurs soulagés et heureux. Le Standard est parvenu à valider sa place dans le top 6 au terme d’un match rocambolesque qui les aura vus passer de l’enfer en première mi-temps (2-0) au paradis (2-3).

Au terme du match, Olivier Renard, le directeur sportif a exprimé sa satisfaction tout en modérant ses propos au micro de Proximus 11. « Mon objectif et celui du président, c’était les Playoffs 1. Je pense qu’il faut garder les pieds sur terre. Qu’on soit en Playoffs 1 c’est une bonne chose mais ça devrait toujours être la logique. »

Des objectifs qui ne sont pas encore atteints pour le moment d’après lui. « Que ce soit pour le coach et le club, on avait des objectifs à atteindre. On en a seulement réussi un », précise-t-il.




« Rien n’est fait. Maintenant, on va devoir poser d’autres objectifs. Le premier est atteint, le deuxième arrive la semaine prochaine et puis on verra ». A-t-il conclu.

Si les propos du directeur sportif sont modérés, les joueurs eux ne cachent pas leur joie. À commencer par Paul-José Mpoku Passeur décisif sur le deuxième but : « On a encaissé mais on est revenu. C’est le reflet de notre saison, déclare le médian. Lors de la première partie du championnat, on n’arrivait pas à marquer alors qu’en deuxième oui. Je suis fier d’être un Standardman. » commente l’international congolais.

Le numéro 40 du Standard n’a pas oublié de saluer la performance de son, Mehdi Carcela. « Il nous a beaucoup libérés. Il a apporté de la vitesse et de la technique. Dès qu’il est monté, il a attiré 3-4 hommes sur lui. C’est la force de ce Standard : beaucoup de joueurs peuvent apporter quelque chose. »
Mpoku est d’ailleurs revenu sur le fait qu’il débute parfois sur le banc. « Chaque semaine tout le monde est surpris. On ne peut pas mettre 13 joueurs sur le terrain mais seulement 11. Ce sont les choix du coach. Et ça paie ! ». Un coach qui a d’ailleurs dû trouver les mots à la mi-temps pour donner la force à son équipe de renverser le résultat. « Il a été très très calme. Il a dit ‘les gars, tranquille’. C’étaient ses premiers mots ‘tranquille’. On est monté avec une rage de vaincre, on n’avait rien à perdre. »

Il confirme néanmoins les propos de son directeur sportif. « L’objectif c’était d’aller en Playoff. Maintenant on en a un deuxième contre Genk en finale de la Coupe. » annonce le milieu de terrain.

Source : Sudinfo.be

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer