Interview exclusive avec Lebeau Binemo Madi, taulier de la défense du FC Lupopo

Dans une période où tout s’écarte des objectifs du club pour l’entraîneur, l’effectif est également dans la difficulté de réussir malgré la rude concurrence. Une concurrence dans laquelle certains s’illustrent à l’instar de Lebeau Binemo. Le défenseur des Cheminots a commencé la saison sur le banc mais reste quand même sur la note de 7 matchs en phase aller.

Footrdc : Ça te fait quoi de regagner la confiance du coach (Papy Kimoto) ?

L. Binemo : C’est le rendement, la façon dont tu te débrouilles aux entraînements… Prenons le cas de matchs comme celui de Mazembe, voir un entraîneur se décider que tu sois sur son 11 départ, c’est pas facile, parce qu’après il faut lui prouver que tu es capable, non seulement à lui mais également aux fanatiques. Et ça fait vraiment du bien, ça fait sentir l’huile au cœur de rassurer et d’assurer.




Footrdc : Quels sentiments t’anniment quand dans un derby, c’est à toi qu’on donne la charge de surveiller, Mputu, Ushindi ou encore Muleka ?

L. Binemo : Ces genres de responsabilité, faire le marquage à ces joueurs, ce n’est nullement facile si vous voulez savoir… C’est dans ces genres de matchs où mentalement tu dois être très fort, calmé et maîtrisé intérieurement… Ça fait ça la meilleure façon de gérer les mouvements de ces gars-là.

Footrdc : Beaucoup de temps sans jouer, si ce n’est pas un secret, un autre joueur titulaire qu’est-ce que tu ressens ?

L. Binemo : Quand je suis absent sur le terrain, et puis voir une autre personne jouer à ma place, cela nous remet la confiance en place. Ça permet de se regarder comment se comporter à l’entraînement… Ça ne me fait pas du bien, mais j’encourage les uns et les autres quand ils jouent, même celui qui joue à mon poste. Ça me donne encore le courage de travailler beaucoup et dur ainsi voir comment se surpasser, car le coéquipier qui prend ma place serait peut-être performant que moi, alors il me revient de à moi de me surpasser dans le travail.

Footrdc : Pascal Beveraggi, le président du club a annoncé incessamment un recrutement, À quoi t’attend tu ?

L. Binemo : Ça sera bien de renforcer aussi l’équipe, il y’a des des failles, il y a où ça ne va pas. Pour ma part ça m’apprendra à travailler dur, fournir des efforts pour ne pas rester encore sur le banc.

Par exemple quand c’était avec Nathan Indumba, le fait qu’il a eu à jouer, cela n’était pas dans un sens qu’il m’a dépassé… Ça c’était le choix de l’entraîneur, puis par après l’entraîneur a vu la différence et voilà il m’a aligné aussi voilà.

Il arrive toujours pas que ton concurrent de poste soit plus performant, non il y’a aussi le choix du coach.

Footrdc : lors du derby, nous avons vu, Makangila sur le terrain, Tshibwabwa également mais Binemo avait le brassard… Comment expliquer ?

L. Binemo : … beaucoup des gens ont été surpris, c’est logique et c’est la loi de football, de fois ça change, l’entraîneur peut donner confiance à un joueur, sur base de sa façon de se comporter, se démener, son attitude dans le groupe…

Ça ne peut pas vous étonner quand même. Le coach a vu ce qu’il a vu en moi pour me donner la charge de gérer mes coéquipiers sur le terrain bien que le monde est surpris de me voir mettre le brassard d’un grand club comme Lupopo Aujourd’hui.

Très récent, après la bataille des guerriers, l’ancien défenseur de Saint-Pierre, a été appelé à défendre les couleurs nationales à la CECAFA challenge en Ouganda avec 3 de ses coéquipiers, bien que l’incertitude plane sur le dossier. Mais très content de lui, le joueur nous a confié qu’il serait à l’apogée de sa carrière à 21 ans d’âge depuis le 23 novembre dernier.

La RDC prendra-t-elle son avion pour Kampala ? Le temps nous le dira…

Dans un climat de méfiance après le bain pris face à Maniema Union à Kindu, L’équipe du FC Saint Eloi Lupopo attendra ce dimanche sa Majesté Sanga Balende pour son dernier match de la mi-saison et Lebeau Binemo sera de la partie, nous a-t-il confirmé.

Entretien par Glovic Mpoyo pour Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer