Linafoot : retour sur la phase classique et le top 3 de meilleurs joueurs

La ligue nationale de foot est le championnat d’élite en République Démocratique du Congo. Une compétition qui s’organise en trois zones selon le rapprochement géographique des provinces pour éviter aux clubs beaucoup de dépenses financières, le championnat étant lui-même sans sponsor.

La zone ouest qui regroupant les clubs de Kinshasa, du Congo central et de l’ancien Bandundu (10 clubs) ; la zone centre-sud avec les équipes du grand Katanga et du grand Kasaï (10 clubs) enfin la zone Est qui regroupe les équipes de l’est du pays et de Kisangani (8 clubs)… A la fin de cette phase de groupes ou classique, les trois premiers de zones ouest et centre-sud accèdent au play off et la zone est n’envoi que deux représentants en play off pour former un total de huit clubs qui vont se disputer le titre.

Pour cette édition, peu de choses seulement ont changé ; dans la zone ouest les habitués As Vclub et DCMP sont logiquement qualifiés mais à côté d’eux la sensation Renaissance, un club qui joue l’élite pour la première fois. La zone centre-sud nous a aussi livré son verdict : sans surprise Mazembe et Sanga balende terminent en tête, contrairement à la saison passée où ils étaient talonnées par le Fc Saint Eloi Lupopo, cette saison c’est bien les salésiens de Don Bosco qui ont arraché leur ticket pour le play off, à l’Est, l’habitué Dauphins noirs a été débarqué en dernières minutes et a vu Bukavu Dawa lui volé la vedette pour accompagner l’OC Mungano.

Beaucoup des joueurs se sont distingués dans toutes les zones, Footrdc.com revient ici  sur les trois meilleurs :

1. Ricky TULENGI

Ça ne surprend personne, l’attaquant du Daring Club Motema Mpembe de Kinshasa a été virevoltant au cours de cette édition de la Linafoot. Des performances qui ont valu au vainqueur du Chan 2016 une présélection chez les léopards A, malheureusement écarté par la suite de la liste de 23. Au-delà de son statut de meilleur buteur de cette  étape, RT est reconnu à l’unanimité comme le meilleur dribbleur du pays ; la phase de play off permettra au jeune joueur de placer encore un peu plus son talent sous les projecteurs.

2. Taddy Agiti ETEKIAMA

Le ruandais revient d’une période de deux ans sans disputer le moindre match officiel. Il a réussi des choses incroyables avec les dauphins de la capitale, un buteur né, très technique et doté d’une adresse hors pair. L’attaquant green and black est sur une très bonne lancée.

3. Issama MPEKO

L’international congolais a retrouvé son niveau d’il y a cinq ans quand il évoluait encore chez les moscovites, il a réussi le plus difficile de pari ; reléguer le ghanéen FRIPONG au banc des réservistes. Ses débordements sur le côté droit et ses centres ajustés ont été d’une grande importance chez les corbeaux de Lubumbashi. Cette saison, Il a été promu premier vice-capitaine du Tout puissant Mazembe. Sa place dans ce classement peut faire l’objet de contestations mais il ne l’a pas volée.

•    Révélation de la phase de groupe : Ben MALANGO (Tp Mazembe, ex-don bosco)
•    Le flop : Joyce Lomalisa, le meilleur latéral gauche du continent africain a été la plus grande déception de ce championnat, envoyé au banc par le coach Ibenge pour une cause jusqu’ici pas très bien élucidée même s’il se murmure indiscipline, l’homme n’a eu que quelques minutes pour s’exprimer.

Isaac B’ampendee/Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer