Yves Diba traîne VClub au TAS

Il était jusqu’ici latent, ce différend entre l’AS VClub et son ancien manager, Yves Diba Ilunga. Mais au fil de jours, tout se dévoile, et la tendance est vers une tension désormais difficile à cacher entre les les deux parties. Notre rédaction apprend d’une source digne de foi que, Yves avait saisi la FECOFA, concernant ses démêlés avec la direction des Moscovites. Faute d’une suite satisfaisante, l’ancien international congolais est passé au niveau, il a saisi le Tribunal Arbitral de Sport, au motif d’obtenir gain de cause.

Toujours selon notre source proche du dossier, la plainte de Diba contre son ancien club, repose sur plusieurs faits dont il a été victime, c’est entre autre ; les arriérés de salaire, la rupture abusive du contrat, et plus.

En dépit des preuves fournies, Yves Diba n’aurait reçu aucune suite de l’instance faîtière du football en RDC. Quitte à porter l’affaire à une autre dimension, pour réclamer justice et réparation. Avec ses avocats, l’actuel coach du FC Blessing a saisi le Tribunal Arbitral de Sport. “Malgré mon implication pour un arrangement à l’amiable, aucune solution ne m’a été réservée” s’est-il confié à notre source, accusant par ailleurs la FECOFA d’être de mèche avec l’AS Vita Club, pour étouffer le dossier.

Contacté par notre rédaction, l’AS VClub ne reconnaît pas les faits que lui reproche son ancien joueur et manager. On a vécu avec Diba et depuis il n’est plus avec nous. S’il a des réclamations à faire qu’il saisisse les instances du club avec des éléments qui attestent les arriérés qu’il revendique” nous a laissé entendre une source officielle au sein du club Vert et Noir.

L’affaire est d’autant sérieuse que la FECOFA a même été notifiée par le TAS de la plainte du joueur. Et une copie de cette correspondance est parvenue à notre rédaction. Diba et ses avocats conseil semblent désormais sur le chemin de non-retour, prêts à aller jusqu’au bout, afin d’obtenir réparation.

Isaac B’ampendee

Vous pourriez aussi aimer