Affaire stade Mazembe : entre Lupopo et Mazembe, une cordiale campagne de diabolisation

Le Saint Eloi Lupopo a annoncé qu’il ne disputerait pas ses rencontres à domicile au Stade Mazembe. Le club Jaune et Bleu a décidé de livrer ses matchs à Likasi, au stade Kikula pour la Linafoot et à Kinshasa, au Stade des Martyrs, pour les réceptions en Coupe de la Confédération. En coulisses, les deux clubs se jettent mutuellement la pierre sur les considérations ayant mené à cette décision.

« Le Comité sportif s’est réuni en urgence pour statuer du choix du stade pour le premier match de la Coupe de la Confédération. Ayant recueilli les avis des supporters à travers les comités sectionnaires et la coordination des supporters, le choix du Stade des Martyrs a été retenu et communiqué à la CAF », annonçait Lupopo dans un tweet le 26 septembre.

Quelques mois plutôt, le plan était clairement différent. Lors d’une rencontre avec les supporters, Jacques Kyabula Katwe, président du comité d’administration et gouverneur du Haut-Katanga, avait manifesté le désir de voir son équipe jouer ses matchs…dans le stade du TP Mazembe, son rival de toujours. Sa déclaration n’avait pas plu dans les hautes sphères de Mazembe.

Orgueil et préjugés

Sur le tard, le gouvernorat a initié des travaux de rénovation pour que le Stade Kibasa soit prêt pour la saison. La rénovation de Kibasa ne sera pas terminée avant fin octobre, selon nos informations. Seulement, la CAF a exigé la précision du stade de Lupopo et le club a dû réagir dans la précipitation, seuls deux stades ayant été homologué en RDC : le Stade des Martyrs et Mazembe.

Serein, Mazembe attendait une annonce officielle de Lupopo pour négocier l’octroi de son stade à son rival. Entre les deux clubs, la tension est montée d’un cran entre les membres de deux camps, notamment les cellules de communication. Mazembe a notamment intimé à l’un de ses cadres en communication de cesser la guéguerre avec des Lumpas sur les réseaux sociaux.

À Lupopo, l’idée que Mazembe aurait voulu humilier le club circule, sans être exprimée en public. Pour Mazembe, fait exceptionnel, un communiqué officiel a été publié pour « éclairer l’opinion publique ». Sur son site internet, Mazembe assure se « référer aux allégations mensongères qui circulent sur les réseaux et les milieux sportifs » pour « préciser qu’il n’a, en aucune occasion, reçu la moindre sollicitation écrite ou verbale pour l’utilisation de son Stade à Kamalondo par le FC Saint Eloi Lupopo. Le TPM tient ainsi à apporter cette mise au point officielle pour éclairer l’opinion publique ». La rivalité jusqu’au bout.

Iragi Elisha

Vous pourriez aussi aimer