Anderlecht : Yannick Bolasie, un réveil tardif pour sauver une fin de saison obscure.

L’international congolais a été l’homme fort des Mauves à ses débuts en Jupiler Pro League en février. Depuis le coup d’envoi des playoffs 1, les statistiques de Yannick Bolasie, sont redevenues faméliques, autant que son club se saborde et n’arrive pas à enchaîner des résultats probants.

À son arrivée, Yannick a porté les espoirs des supporters d’Anderlecht. Avec ses quatre buts et trois passes décisives, l’ailier congolais, faisait l’unanimité en Belgique. Malheureusement, son état de forme sur les dernières sorties des Mauves, inquiète fortement. C’est un TGV en perte de vitesse, aucun but, aucune passe décisive, très peu d’actions d’éclats, l’issue de plusieurs rencontres se dessinent sans son empreinte, et la presse belge en fait une. « Des prestations peu convaincantes, pas de buts inscrits en Playoffs 1, sauveur d’Anderlecht lors de la phase classique, Yannick Bolasie ne brille plus du tout », peut-on lire dans les lignes d’un site du Royaume.

Un réveil tardif pour colorer une fin de saison obscure.

L’international congolais s’attirait des critiques en cette fin de cette saison, aussi bien pour son très faible rendement que pour son attitude, a su donner une bonne réponse à ses détracteurs. Face au RC Genk (Champion de Belgique), Yannick Bolasie s’est illustré avec un but, pour éviter à Anderlecht une énième défaite. Alors que beaucoup s’accordaient à dire qu’il a déjà la tête ailleurs, le congolais a bien calmé le jeu.

Isaac B’ampendee/Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer