Victoire, mais gros chantier pour FROGER

Un but du jeune défenseur Kévin MUNDEKO ( 73e), son premier au TPM, offre trois points et une victoire de justesse aux Corbeaux à l’occasion de la 14e journée face au CS Don Bosco. Les hommes de Thierry FROGER, actuellement leaders avec 39 points, ont manqué de ce football total et qu’ils impriment d’habitude à domicile devant des Salésiens aux dents longues.

L’adversaire a bien démontré qu’il n’est pas 3e du groupe Centre-Sud et éligible aux play-offs par hasard. Le TPM peut apprécier à juste titre ces 3 précieux points et se projeter dans la préparation pour corriger toutes les approximations !
Thierry FROGER l’a bien reconnu après le match : « Mon équipe doit beaucoup progresser au niveau de la maîtrise du ballon et du contrôle du jeu. Face à Don Bosco, défensivement ça s’est correctement passé mais offensivement on a manqué de vitesse dans le jeu. On a eu deux mi-temps poussives. En début de deux périodes, on n’a pas assez géré le ballon et sur les fins de mi-temps, on s’est procuré des occasions. A 1-0, c’est un score difficile pour l’adversaire même s’il y a du travail à faire de notre part… » a précisé le coach.
La bataille du milieu de terrain a fait rage et face à des Salésiens peu enclins à se découvrir, les Corbeaux devaient à chaque fois redoubler de vigilance pour ne pas se faire contrer. Daniel Nii ADJEI et Trésor MPUTU en ont a payé le prix en sortant respectivement au retour des vestiaires au profit de Mika MICHE pour le Ghanéen et à l’heure de jeu pour « Touré » le revenant. Les deux entrants avaient comme mission l’orientation du ballon vers l’avant après les récupérations et la vitesse en attaque.
Un match très tactique, donc, et un résultat qui doit donner du courage au jeune technicien Isaac KASONGO. N’eut-été la couverture de Djos ISSAMA sur un camouflet pris par sa défense à la 68e, les Corbeaux auraient dû courir derrière le score ! Lorsque les deux équipes n’ont pas su marquer sur les phases de jeu, c’est sur une balle arrêtée que Kévin MUNDEKO a débloqué cette rencontre de la tête en concluant le coup franc de Solomon ASANTE (73e))
Avec ce que le staff a pu voir, voilà de quoi donner à Thierry FROGER les repères dans ce qui manque dans l’effectif. Et d’orienter son travail pour un important chantier de reconstruction.

Source : tpmazembe.com

Vous pourriez aussi aimer