Léopards : Michel Preud’homme rejette l’offre de la FECOFA, Marc Wilmots ciblé

Courtisé par les dirigeants de la FECOFA pour prendre la place de Christian Nsengi, Michel Preud’homme ne devrait pas être le nouveau sélectionneur des Léopards. Vendredi dernier, la DH annonçait que l’instance congolaise avait soumis son offre de sélectionneur à l’ancienne entraîneur du Standard de Liège pour diriger l’équipe nationale lors des prochaines éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Si la possibilité de retrouver ses anciens joueurs et de gérer son programme de déplacement pouvait séduire MPH, on apprend ce lundi qu’il a décliné l’offre de la FECOFA. D’après le Nieuwsblad, MPH, actuellement vice-président et conseiller sportif au Standard de Liège, avec un contrat qui va jusqu’en juin 2021, ne compte pas sortir de sa retraite. En cas d’échec de la piste menant vers l’expérimenté technicien belge, c’est un autre nom du Plat pays qui est évoqué. Marc Wilmots, libre de tout contrat depuis décembre 2019, ancien sélectionneur national des Diables Rouges de la Belgique, des Eléphants de la Côte d’Ivoire ou récemment de l’Iran est le nouveau nom auquel penserait la fédération. La succession de Nsengi risque de devenir une patate chaude entre les mains de la FECOFA. Dossier à suivre…

Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer