FC Lupopo : « il ne faut pas se mettre la pression » les premiers mots Mohamed Magassouba à Lubumbashi

Quelques semaines après sa nomination à la tête du staff technique du Football Club Saint Eloi Lupopo, Mohamed Magassuba est arrivé dans la journée du jeudi 11 août, à Lubumbashi. Et le Malien s’est exprimé pour la première fois, affirmant qu’il compte sur le soutien de tout le monde pour redorer le blason du club jaune et bleu.

L’ancien sélectionneur des Aigles malien qui a été accueilli par quelques membres du comité à son atterrissage, s’est confié sur ce qui a été motivant pour revenir dans une formation qu’il considère comme sa maison : « Je sais que je suis revenu en famille, tout ce que je retiens ce que je suis en famille. Je me sens dans ma peau de Lushois. Ce qui importe c’est le projet, un être humain ce n’est pas souvent le problème financier qui soutient ses actions, mais surtout le projet. Et le président de l’équipe m’a présenté un projet fiable, convainquant et qui puisse nous mettre à l’œuvre pour pouvoir rendre service à cette équipe que nous aimons tous. Donc c’est l’amour qui m’a vraiment amené ici à Lupopo, pour tenter encore une fois à l’équipe de se repositionner parmi les grands de l’Afrique. »

Magassuba préfère mettre le travail avant tout, lui qui rejoindra son ses nouveaux dans quelques heures : « je crois qu’il ne faut pas vite parler, nous sommes venus pour le travail et nous notre rôle c’est de travailler. Quant aux résultats, ce n’est pas Magassuba seul qui va le faire, mais toute la famille de Lupopo va faire les résultats .» a-t-il dit

Ayant la confiance du staff dirigeant, le patron du staff technique du FC Saint Éloi Lupopo, compte également sur tous les Cheminots pour l’atteinte des objectifs lui assignés : « Avec la conjugaison des efforts communs, tant du côté des joueurs sur qui nous comptons énormément, du côté du comité de gestion et surtout du côté du public de Lupopo. Si tous nous conjuguons des efforts et nous sommes sûrs que Lupopo est une grande gamme. Tout ce que nous pouvons dire est de ne pas se mettre la pression, il n’y a pas d’autre secret que le travail, nous allons travailler, travailler et travailler .» a déclaré le coach qui va incessamment entrer en fonction.

Germain Ngoy

Vous pourriez aussi aimer