Linafoot D1 : AS Simba, Robert Tshipund n’était pas que mauvais !

Le départ du président de l’Association Sportive Simba, Robert Tshipund Mbako est acté ! L’homme a régné à la tête pendant trois belles années. Intrépide, Tshipund a vécu toutes les sensations et émotions possibles avec les Kamikazes. À son arrivée en 2017, il hérite d’un club relégué en division inférieure après une première expérience en Linafoot D1.

Ambitieux, Robert Tshipund fait de l’Association Sportive Simba Kamikazes de Kolwezi un centre d’attraction. Des vieilles gloires du football congolais atterrissent à profusion. Des gros coups sur le marché des transferts sont réalisés. Mbedi Beza (ancien du TP Mazembe), Gina Pambani (ancien de Lupopo) tout comme Mwanza Muloji débarquent dans la tanière.

Sur le plan sportif, Robert Tshipund a construit une équipe ambitieuse. En trois ans, il a réussi à ramener les Kamikazes dans la cour des grands, le championnat national de football en sa première division. La route n’a pas été si aisé pour un club en perpétuelle reconstruction et dont la plupart des cadres nagent dans la trentaine.

Pendant ces trois années, Robert Tshipund a garni son armoire à trophée. Championnat urbain de football de Kolwezi, championnat provincial de football du Katanga, une montée en deuxième division et une montée en Linafoot D1. Avec Tshipund, l’Association Sportive Simba a signé une ascension fulgurante jusqu’à s’installer dans la cour des grands.

En Linafoot D1, le bateau a vraiment navigué sur un long fleuve pas tranquille ! Sur le plan sportif, des défaites ont été beaucoup plus énormes la saison 2019-2020. Des difficultés financières ont été enregistrés jusqu’à influencer les résultats. Seul pour diriger le club, Tshipund Mbako a réussi au moins à maintenir l’équipe en Linafoot D1 à son départ.

Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer