Linafoot D1 : la Jeunesse Sportive de Kinshasa refuse de reprendre

La discorde entre les clubs engagés en Ligue Nationale de Football autour de la reprise du championnat dans sa division première se poursuit. Depuis l’annonce de la reprise des hostilités, les avis divergent et chaque camp avance ses raisons pour éviter de retrouver la pelouse. C’est le cas de la Jeunesse Sportive de Kinshasa qui s’est officiellement rangé chez les frondeurs.

Dans sa correspondance, adressée au président du Commission de Gestion, le club de Kinshasa évoque trouve « inadmissible » de reprendre le championnat sous imposition de la Ligue et du Gouvernement, en n’accordant que 9 jours aux joueurs pour la préparation sachant qu’ils sortent de 90 jours sans disputer le moindre match. Une plainte qui rejoint la quasi-totalité des équipes qui ont exprimé leur refus de rejouer.

Alors qu’il ne lui restait plus qu’une journée pour clôturer avec sa première phase, JSK dont la dernière sortie remonte au 24 février contre l’AC Kuya, ne veut pas revenir pour un championnat dont la phase retour reste hypothétique : « pour un championnat censé se dérouler en deux phases (aller-retour), le gouvernement n’a sorti les fonds que pour la manche aller sans aucune précision pour la manche retour. Ce qui laisse planer le doute sur le déroulement d’une manche retour, car le championnat ne pouvant dépasser les 30 juin pour les 219 matchs. Ce qui ne servira à rien vu le règlement qui prévoyait les deux phases. »

Occupant la 19e place avec seulement 8 points sur 18 rencontres, JSK ne peut pas sauver sa peau en disputant un match pour clôturer sa phase aller.

Germain Ngoy

Vous pourriez aussi aimer