DCMP à nouveau orphelin

On y est. Le Daring club motema Pembe est à nouveau orphelin de père. Le Libano-Congolais Hassan Abdallah vient de déposer sa démission auprès du tuteur du club, Aubin Minaku ce vendredi 5 juillet.

Dans sa correspondance datée du 4 juillet dont une copie a atterri à la rédaction de Sunrise RDC, le désormais ex-président de DCMP exprime son regret envers d’autres imaniens. Ces derniers, qui n’hésitent pas à lui mettre les bâtons dans les roues, a-t-il déploré.  

« Mon objectif était celui d’amener l’équipe le plus loin possible en Afrique cette fois-ci et de concrétiser le projet de centre de formation Imana. Mais il s’avère, quelques mois, à l’insu du comité directeur, certains imaniens, au lieu de nous aider à consolider nos efforts pour booster davantage les résultats tant sur le plan national que continental, ont insidieusement torpillé l’équipe en recrutant en catimini et un entraîneur et les joueurs, et cela en démoralisant ceux qui étaient à l’oeuvre », a-t-il indiqué dans sa lettre. 

« À la veille du troisième conseil d’administration, le fondateur m’a demandé de démissionner, je n’avais pas accédé à sa demande car j’étais convaincu que les démarches, depuis la pétition, étaient entachées d’irrégularités mêlées des sentiments méprisants et sectoriels au profit d’un camp, un plan déjà concocté », s’indigne Hassan Abdallah, avant de spécifier qu’il s’agit d’un coup de force.

Hassan Abdallah a été porté à la tête de DCMP en 2017. Il s’était fixé comme objectifs principaux les participations régulières de ce club aux compétitions continentales. Aussi, doter à Daring un centre de formation pour les équipes des jeunes. Il démissionne après la décision du conseil d’administration dirigé par le patriarche Mukamba de destituer son comité. C’était le 25 juin à l’hôtel Venus. 

Sunrise.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer