Francis Kazadi, le buteur inattendu qui règne sur la Linafoot

Arrivé en sourdine à l’AS VClub après quelques piges au FC Renaissance et au Daring Club Motema Pembe, Francis Kazadi est aujourd’hui l’un des buteurs patentés du club Vert et Noir mais surtout de la Ligue Nationale de Football.

Au départ les chances de le voir s’imposer dans une ligne d’attaque aussi bien nourrie que celle de l’AS VClub, étaient trop minces. Et pourtant, le joueur lui-même, savait où placer le premier pied pour bien avancer. Au fil des matchs, Francis Kazadi prend de l’élan profitant de sa parfaite entente avec Jean-Marc Makusu pour éclabousser tout son talent et son efficacité sur les défenses adverses.

Francis et le sens du but

Contrairement à Jean-Marc Makusu, capable de beaucoup de choses au-delà des buts qu’il marque, Francis Kazadi est peu juste techniquement. Il est moins inspiré en un contre un, sa dernière passe et sa qualité de centre restent à améliorer. L’ancien Daringman est plutôt un vrai tueur dans les 16 derniers mètres, un renard de surface avéré. C’est ce qui le distingue des autres. Résistant aux duels, fort dans le jeu aérien, Francis Kazadi sent le ballon et se place là où il doit aller pour faire vivre le jeu ou crucifier les gardiens. Des qualités qui manquaient à son style.

Les buts et les résultats de la confiance osée

Francis Kazadi doit son retour en forme à son entraîneur Florent Ibenge, qui a su lui trouver une place idyllique dans une attaque étouffée. L’entraîneur de l’AS VClub a également adapté un dispositif tactique favorisant la progression du joueur sur terrain, par des espaces que libère Jean-Marc Makusu en traînant plusieurs défenseurs derrière lui. Francis Kazadi est en moment le pari gagnant du Coach Android. Car en Linafoot, aucun joueur ne fait mieux que lui. Buteur à 11 reprises depuis le début du championnat, le Moscovite s’érige en goaleador au classement partiel en cet exercice. Il devance son ancien coéquipier du Daring Ricky Tulenge, et Jackson Muleka, la coqueluche du TP Mazembe, qui sont tous deux à 10 réalisations, tout comme Erick Kabwe de Lubumbashi Sport.

La renaissance inopinée de Francis Kazadi fait du bien aux Dauphins Noirs, déplaît à leurs adversaires. Mais jusqu’où peut aller Francis Kazadi, dont les statistiques sont déjà en conflit avec celles Jean-Marc Makusu ? L’avenir nous en dira plus.

Isaac B’ampendee/Footrdc.com

Laisser Un Commentaire

FootRDC Disponible sur Google Play Store Telecharger Ici

vous pourriez aussi aimer