Maroc : une coupe à l’issue « d’un match de l’orgueil » pour Florent Ibenge

La Renaissance de Berkane de Florent Ibenge a remporté, mercredi soir, la Coupe du trône face au Wydad Casablanca (0-0, 3-2 aux tirs au but). Battus deux fois en championnat par le même adversaire, les hommes de Coach Android ont dû s’adapter à une stratégie plus défensive qui s’est révélée payante. À l’issue de la rencontre, Florent Ibenge a dévoilé sa recette, non sans évoquer son coup tactique.

« C’était un match de l’orgueil et j’avais dit ‘stop’ à mes joueurs », a déclaré le technicien congolais à la chaîne SNRT News. « On avait déjà été battu deux fois par le WAC et il fallait se révolter pour que ça ne soit pas une habitude. Mentalement et tactiquement, on savait comment les jouer. »

Lors de ses deux précédentes défaites face au WAC, Ibenge avait perdu malgré plus de « possession qu’eux (le WAC) » et un match retour « intéressant et équilibré perdu dans les arrêts de jeu ». Il a donc concocté un plan plus défensif. « Notre plan a fonctionné très bien et nous aurions pu marquer plus tôt dans le match, qui a été équilibré », estimait-il. Ibenge a offert à Berkane un doublé Coupe-Coupe de la Confédération, une première pour le RSB.

FootRDC

Vous pourriez aussi aimer