CHAN 2023 : Otis Ngoma et ses hommes oubliés par la République ?

A quelques jours du démarrage de la 7e édition du championnat d’Afrique des nations 2022, des problèmes de plusieurs ordres affectent la préparation de l’équipe nationale A’ de la RDC. Deux fois vainqueurs de la compétition respectivement en Côte d’Ivoire en 2009 et au Rwanda en 2016, les Léopards ont bien demarré leur avant-dernier stage à Kinshasa, cependant, dans des conditions difficiles.

Pour atteindre un objectif final, il vaut mieux se préparer. Le manque de confiance semble s’installer dans le groupe congolais qui a entamé la préparation depuis le 27 décembre dernier. Du staff technique aux joueurs, chaque membre de l’équipe est inquiété par au moins un souci. Des conditions de logement aux problèmes des primes non payées, cette préparation n’augure pas un bel avenir pour la sélection qui sera à sa 6e participation du CHAN.

Conditions de logement

Logés dans l’un des hôtels de la commune de la Gombe en plein centre ville de Kinshasa, nous apprenons que Patou Ebunga Simbi et ses coéquipiers sont exposés à une nuisance sonore, le jour comme la nuit. Ce qui d’après eux, ne permet pas une bonne concentration.

Primes non payées

Celle de deux derniers matches amicaux joués au mois de juillet contre le Congo-Brazzaville, Ajouter à cela, le staff technique qui est sans salaire. Pas de contrat signé par Otis Ngoma, ni un un membre de son staff. Pourtant, la signature du contrat d’Otis Ngoma était annoncée par la FECOFA il y a quelques mois.

Le stage tunisien désormais hypothétique

Il sera le dernier stage avant de prendre la direction d’algérie. Ce stage sera ponctué par deux matches amicaux. Le 05 janvier contre le Mali et le 08 contre le soudan. Mais selon nos informations, il pourrait être annulé comme l’a été celui de la Turquie, en dernière minute. Voilà des problèmes qui risquent de compromettre la bonne préparation de la RDC qui se déplace pour l’Algérie avec l’objectif de soulever le trophée pour la troisième fois.

Foot RDC

Vous pourriez aussi aimer