DCMP : Le TAS saisit dans l’affaire des sanctions de la FIFA !

DCMP ne s’avoue pas vaincu, en tout cas pas avant que le Tribunal Arbitral de Sport ne tranche après que le club Vert et Blanc l’ait saisit dans le dossier des sanctions infligées par la FIFA pour non-respect des contrats avec les entraîneurs ou les joueurs ayant signé au club récemment.

En juillet 2020, la FIFA sommait le Daring à payer 94.000 dollars à Ousmane Sangaré et le club s’était vu interdit tout recrutement pour la non observation de la mesure par la chambre de litiges de l’instance mondiale du football. Deux mois plus tard, en septembre, la FIFA officialisait sa décision contre les Immaculés. Pire, le dossier de l’italien Andrea Agostinelli et du brésilien Renan Augusto (près de 61.000 dollars à payer) alourdissait le dossier. Lors de sa conférence de presse ce week-end, Vidiye Tshimanga, président du Daring, a affirmé que son club s’est remis sur le front pour obtenir justice.

« Il y a certaines sanctions qui sont tombées sur DCMP sans même que nous nous ayons défendu ! On a été condamné par défaut sans présenter les éléments de défense. Contre les sanctions dans le dossier avec les entraîneurs italiens et le joueur brésilien, je demande que nous allions en appel pour avoir des preuves des sanctions nous infligées. Nous avions des accords et avions déjà payés une partie des salaires mais tous ces éléments n’ont pas été pris en compte par la justice. C’est injuste, » a fustigé VT.

Pour lui, le dossier n’a jamais pris en compte la partie accusée. « Pour les trois coachs (staff d’Agostinelli) on était à près de 800.000 dollars. Je sais qu’ils ont travaillé pendant trois ou quatre mois ici et que nous avions des accords, au lieu de payer de tels montants, je demande des preuves d’une telle sanction. »

« Notre branche juridique a pris langue avec la la FECOFA et la FIFA pour que le dossier soir réouvert. Le TAS a la possession de notre dossier et nous avons présentés des preuves selon lesquelles nous avions commencé à payer. Avec justice, nous payerons peut-être moins de 100.000 dollars. »

Vidiye Tshimanga a aussi taclé ceux qu’ils pensent vendre les informations internes du club. Appelant à l’union, il avoue que la situation financière de son équipe est au plus mal. « Au niveau des sanctions, le DCMP a été énormément touché. En terme de finances, le budget qui devait être orienté vers les salaires, le staff, le déplacement ouvert mercato, nous avons été obligés de réorienter le budget pour résoudre les problèmes à causes des sanctions dues a des joueurs ou a des coachs. Il y a eu énormément des dettes présentés au club. » De quoi rappeler le vrai-faux départ de Muko Barel il y a quelques semaiens, lui qui ne trouvait plus son compte au sein du club. Le Daring obtiendra-t-il gain de cause ? Au TAS de trancher…

Iragi Elisha/Footrdc.com

Vous pourriez aussi aimer
where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra