Linafoot D1 : Course à l’Afrique, la JS Bazano n’en démord pas

Ils sont là où personne ne les attendait, ils ont défié avec bravoure toutes les lois préétablies et bousculé les paramètres du championnat national de football. Les Guerriers sont plus que jamais inscrits sur la liste des candidats à la campagne africaine. Ils ont fait du poduim leur résidence privilégiée cette saison au prix d’énormes sacrifices consentis et d’un travail dont la qualité touche même les insensibles.

Impossible de circonscrire la forme de la Jeunesse Sportive Groupe Bazano. Miser sur un échec des Guerriers paraît une illusion désormais dans un monde où seule la réalité est permise. Le parcours fleuronné attire toutes les appréciations des footeux. Les Guerriers morfondent les ardeurs des grosses écuries en Linafoot D1. Ils transpirent une aisance comblée, un aplomb imperturbable, ils sont tout simplement intrépides sur leur marche.

La saison paraissait d’une longueur mortelle pour la Jeunesse Sportive Groupe Bazano face à des prédateurs habitués aux joutes Africaines et dont la domination sans partage a laissé place à une hégémonie en championnat national de football depuis bientôt une décennie. Mais, les Guerriers, fort d’une pré-saison nourrie en Zambie, ont vite versé dans un épanchement de réussite jusqu’à se hisser au plus haut sommet au classement partiel. Une fulgurante ascension sous la barbe des cadors.

Avec 34 points déjà acquis, la Jeunesse Sportive Groupe Bazano est rayonnée par un soleil plein de promesses. C’est avec un intérêt ébahi que les observateurs scrutent le parcours admiratif des Guerriers cette saison. Actuellement troisième au classement de la Linafoot D1, Bazano prendra sans nul doute part aux dernières négociations pour accéder à l’Afrique. Les Guerriers ont un veto dans ce concert des grands.

 Marco Emery Momo / Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer