Foot RDC sur les traces de Christopher Samangwa, la sentinelle éveillée de Blessing FC

Date:

Le talent ineffable de de Christopher Samangwa fait les beaux jours du FC Blessing Lualaba en Linafoot D1 cette saison. Le jeune milieu défensif éblouit tout un monde par son don que nul prisme ne peut entamer, que nul critique ne peut corroder de manière basique ou acide pour l’instant. Sa vision éclairée de jeu est un scandale pur de régal, son aisance vive est un spectacle affable. Arrivée cette saison à Blessing FC en provenance de Lubumbashi Sport, Christopher a bousculé la hiérarchie au sein du groupe jusqu’à être un cadre de l’effectif, un titulaire de poste dont aucune pétition ne peut viser en ce moment. Le médian surfe sur le championnat, ses pas sont auréolés des statistiques ahurissantes. Retour sur le parcours d’un jeune milieu de terrain dont le passé décomposé a ouvert la porte à un présent parfait et nourri un futur plus que parfait.

Lubumbashi et les mauvais souvenirs

Après des débuts au plus bas niveau de l’échelle du football Congolais, dans la capitale Congolaise—Kinshasa, à Naja Sport de Ngaliema, Christopher découvre le troisième club de sa carrière. À 18 ans déjà, le jeune milieu de terrain atterri à Lubumbashi au sein du club local de Lubumbashi Sport en provenance de TS Makis. Les Kamikazes tombent sous la séduction du joueur auteur de 15 buts en moyenne par saison sur les trois dernières années. Le médian débarque pour convaincre, un nouveau challenge. Mais, les choses ne se passeront pas comme prévu. « Au début c’était bien mais, avec le temps je n’avais plus vraiment d’espace. À la fin de ma première saison, j’avais réussi une invitation d’un stage du club Égyptien Petroget pour deux mois. J’étais rentré a Lubumbashi Sport pour finir ma dernière saison. Malgré tout, je manquais du temps de jeu ».

Deux ans durant, le médian essuie la banquette, deux saisons durant lesquelles la patience et l’envie de retrouver du temps de jeu se conjuguent au présent. Le jeune milieu de terrain n’a pas frappé dans le cœur capricieux et exigeant de son staff technique. « Bon ! c’était le choix de l’entraîneur », nous fait-il savoir. À la fin de cette mésaventure, Christopher claque la porte ! « Et à la fin de mon contrat, on a travaillé avec le manager Yves Diba Ilunga. Et, aujourd’hui je suis chez Fc Blessing », fait-il savoir à Footrdc. Vite le médiateur est maintenu dans le groupe du promu, le FC Blessing Lualaba pour la campagne en Ligue Nationale de Football, 26ème édition à laquelle son nouveau club participe pour la première fois de sa jeune histoire vieille de 3 ans. Et le passage à Lubumbashi est renvoyé dans une boîte bien fermée des mauvais souvenirs.

Blessing FC, la où le talent éclot

Son arrivée à Blessing marque un tournant important dans sa carrière, le destin lui trace un chemin de gloire. Il scintille à l’image de son club en ce début de saison. Efficace offensivement, tenace défensivement, Christopher Samangwa fait preuve d’une habilité qui donne prise à aucune souffrance et d’une précision photographique sans défaut d’usage. Il est un ténor dans un groupe où la concurrence s’est installée comme une devise pour un pays. « Mon intégration au sein du Fc Blessing, j’ai donné les meilleurs de moi. À chaque entraînement je cherche à ajouter quelques choses. Je me sens libre, donc je fais ce que je connais faire pour apporter un plus à l’équipe avec les consignes du coach. Je savais que ça allait marcher puis ça marche déjà vu que moralement je suis au point », dit-il.

Depuis son arrivée à Blessing FC, Christopher Samangwa collectionne les meilleurs statistiques sans répit comme un précepteur de taxe qui ne se lasse pas dans cet exercice. Il réalise une progression fulgurante dont seule la géométrie pourrait bien en définir la portée. « Il a une marge de progression importante », a fait savoir le technicien Franco-Congolais, Jean-Claude Loboko. L’ancien entraîneur d’Inter de Kinshasa ne peut que s’estimer heureux de l’apport de l’apport de son joueur. Christopher Samangwa est à Blessing FC ce que l’eau déminéralisée est à l’usine d’acide sulfurique, ce que la monnaie est à l’économie, ce que le sang est au corps humain. « C’est un joueur régulier dont l’apport défensif et offensif sont nécessaires à notre équilibre », ajoute Jean-Claude Loboko tombé sous le charme de son joyau.

Christopher Samangwa ou le théorème de Pythagore

Le médian ne force pas son talent. Il est capable de changer la physionomie d’un match. Ses passes lasers rappellent à tous les notions de la trigonométrie. La précision avec laquelle il assiste ses coéquipiers est une illustration au grand jour du théorème de Pythagore. Capable de jouer numéro 6 ou numéro 8 selon les consignes de jeu, Christopher Samangwa rappelle combien les mathématiciens ont eu tort de dire que le chiffre 1 est un élément neutre dans l’opération de la multiplication dans « l’ensemble N ». Milieu défensif, milieu relayeur, le natif de Kinshasa est un élément qui influence « l’ensemble des entiers Bénis » en Linafoot. « Son travail est tout simplement exceptionnel car, il est à l’écoute. C est un vrai plaisir de travailler avec lui. », nous confie son entraîneur.

Le médian allie avec aisance discipline, talent et intelligence. « Le foot est ma passion. D’abord c’est la discipline puis je me donne à 100% pour convaincre le coach. Mais, c’est ne pas facile d’entrer directement dans le plan du coach. Je m’étais battu et ça avance », dit-il. Christopher est une espèce rare de l’industrie humaine. Son début de saison canon défie les lois de la symétrie. Pour un gamin de 20 ans, son talent adoubé force admiration et impose révérence. « Il porte notre schéma de jeu car, c’est joueur discipliné et intelligent». Déjà auteur de 3 buts depuis le début de la saison en Linafoot D1, le jeune Christopher Samangwa marche sur la Ligue Nationale de Football D1. A 20 ans, le médian de Blessing est sans doute promis à un bel avenir.

Marco Emery Momo / Footrdc.com


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Linafoot : devant Blessing, Bazano se saborde d’entrée

Les Guerriers débutent mal l'opération de leur maintien en...

Linafoot : Le FC Blessing retarde Lubumbashi Sport

La course vers la phase des playoffs dans le...

Linafoot : La JS Bazano se saborde devant Blessing FC

Les Bénis ne sont pas passés à côté de...

Linafoot D1: Peter Ikoyo porte Lupopo devant Blessing

Les Cheminots du FC Saint Eloi Lupopo n'ont pas...