Vinny Bongonga et Jackson Muleka, deux astres d’une autre planète

Dans l’univers football Congolais, la rivalité se soigne toujours tel un pancement de plaie. Au Congo au-delà de la rivalité entre les vieux clubs, les joueurs se livrent des duels sans pitié. Nous en sommes gratifiés au jour le jour. À chaque journée deux stars sortent du lot. Leurs performances tapent au vif dans les yeux des footeux.

Avec des buts venus d’ailleurs, des performances stratosphériques, des statistiques ahurissantes, l’instinct retrouvé des buteurs, Vinny Bongonga et Jackson Muleka sont des véritables renards des surfaces, des affamés éternels des buts. Ils affolent les compteurs à la moindre occasion qui se présente. Leurs talents affirmés se révèlent en toute pleinitude.

Ils ont mis la Linafoot D1 à leurs pieds

Leurs noms résonnent à chaque journée en Ligue Nationale de Football. D’un éclat métallique, Bongonga et Jackson Muleka brillent en championnat. Ces deux attaquants écœurent sans économie d’énergie les gardiens des buts. À eux deux, c’est 15 buts en Ligue Nationale de Football cette saison.

Vinny Bongonga

Vinny Bongonga ( 8 réalisations en 12 matchs) et Jackson Muleka ( 7 buts en 11 matchs) font mieux que beaucoup de clubs en division 1. À Vinny Bongonga il fait mieux que Sanga Balende ( 8 buts inscrits en 11 matchs). L’avant-centre du Daring Club Motema Pemba fait mieux également que Dauphin Noir ( 5 buts en 15 matchs) et Bukavu Dawa (3 buts en 13 matchs) réunis.

Jackson Muleka

De son côté, Muleka fait mieux pour moins de matchs ( 11 matchs) que toute une équipe de Dauphin Noir après 15 matchs qui n’a inscrit que 5 réalisations. Jackson Muleka est de loin prolifique à l’équipe de Bukavu. Ensemble, Bongonga et Muleka ont marqué le même nombre de buts encaissés par le Racing Club de Kinshasa en championnat national.

Bongonga et Muleka à l’heure de la conquête de l’Afrique

Après avoir fait des preuves au pays, les voilà entrain de faire de la misère aux clubs Africains. Vinny Bongonga et Jackson Muleka c’est 8 buts à eux deux, 4 pour chacun de ces deux attaquants. Pour ne pas énerver la loi de la proximité, Bongonga tout comme Muleka font chacun deux fois mieux que V Club en Ligue des Champions Africaine cette saison ( buts en 6 matchs tour préliminaire inclu).

En coupe de la Confédération, Vinny Bongonga a porté les espoirs des immaculés au Benin. Son doublé devant ESAE a permis au Daring Club Motema Pembe de soigner son état de santé en phase des groupes. Pendant ce temps, Jackson Muleka de haut vol a permis à Mazembe de tenir son rang face au Zesco United.

Les attaquants sont inarretables en ce début de saison. Ils sont visités par une réussite redoutable et letale. S’ils gardent cette forme actuelle, Bongonga et Muleka vont faire tomber des records au pays, en Ligue Nationale de Football ou en Afrique dans les compétitions interclubs.

Marco Emery Momo / Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer