CAF C2 : Lamine N’Diaye hausse le ton contre l’organisation des demi-finales au Maroc

La décision de faire jouer les matchs des demi-finales et de la finale de la Coupe de la Confédération Africaine de Football au Maroc est loin de rencontrer l’assentiment de toutes les équipes concernées par ce niveau de la compétition sœur à la Ligue des Champions Africaine.

Lamine N’Diaye est de ceux qui n’apprécient le choix de la Confédération Africaine de Football porté sur le Maroc : « Si la CAF était sérieuse au sujet de donner l’égalité des chances à toutes les équipes, Il aurait choisi un pays neutre », a déclaré le coach de Horoya AC, le Malien à 360 Sport.

L’ancien entraîneur du TP Mazembe pense à une phase finale en Tunisie, un pays qui n’a pas de représenter en demi-finale de CDC : « Et si on se qualifiait pour la finale ? Nous allons affronter une équipe marocaine sur son sol et parmi ses fans, et elle aura l’avantage, alors pourquoi ne pas choisir la Tunisie par exemple ? », s’interroge-t-il.

Lamine N’Diaye et le club Guinéen de Horoya AC doivent rencontrer à l’étape des demi-finales de la Coupe de la Confédération Africaine de Football les Égyptiens de Pyramides FC. Pour arriver à ce stade de la compétition, Horoya a écarté Enyimba FC du Nigeria à l’étape des quarts de finale.

Marco Emery Momo / Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer