Quatre mois de plus et un objectif à atteindre pour Florent Ibenge

Le sélectionneur des Léopards séniors peut se targuer d’avoir encore la confiance de ses employeurs (Fédération et ministère des sports), alors qu’il en a perdue auprès de beaucoup de congolais. Devenu depuis quelques années, sujet de toutes les tractations, épicentre de toutes les discussions, Florent Ibenge voit ses jours à la tête de l’équipe nationale, se proroger. Le contrat de celui que les supporters de VClub appellent « Coach Android », a été de quatre mois supplémentaires. Un nouveau bail mais de toutes les exigences, car l’homme est selon les clauses révélées par le très puissant secrétaire général aux sports, obligé de gagner la CAN 2019 avec la RDC. Sans cela, il pourrait bien faire les frais de la contre-performance de son équipe, et perdre le fauteuil de sélectionneur, sur lequel il est assis depuis 2014.

Depuis son avènement à la tête de la nationale, Florent Ibenge, a remporté une médaille de bronze à la CAN 2015, puis il a échoué en quart de finale de la CAN 2017 et n’a pas été capable de qualifier la RDC à la Coupe du Monde 2018. La présence des Léopards au pays des pharaons en juin prochain, ressemble à une dernière chance accordée à F.I, pour porter le grand Congo sur le toit de l’Afrique et dissiper ses échecs en répétition.

Isaac B’ampendee /Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer