« 4 solutions pour sortir le sport congolais de son coma prolongé » (Lettre ouverte au Président de la République)

Date:

Dans une lettre ouverte adressée au Président de la République, le citoyen Dickson Yala, journaliste sportif de son état, a fait une autopsie du mal-être des sports congolais et proposé des solutions pratiques pour « relancer les sports sur la période allant de 2024 à 2028 ». Des solutions allant de l’organisation à la formation en passant par le financement et les infrastructures, le chantier est bien vaste, mais il n’y a que la volonté d’agir pour changer les choses.

Le sport congolais est malade, constate l’auteur de la lettre. Plutôt un euphémisme pour adoucir la gravité de la situation, car d’aucuns n’ignorent que le sport congolais est plus que malade, il est dans un coma perpétuel et nécessite une réanimation 2.0. Parmi les causes de la maladie des sports congolais relevées par Dickson Yala, figurent entre autre l’absence de la formation des athlètes, les éternels problèmes des primes non versées, les installations sportives mal équipées ou encore des disciplines sportives abandonnées à leur triste sort. Un tableau sombre qui nécessite des actions courageuses de la part des dirigeants, politiques premièrement.

« La RDC ne peut pas se contenter toujours des talents qu’elle n’a pas formés» interpelle Dickson Yala. Il est de notoriété commune que la RDC dispose d’un grand réservoir des talents, qui ne demandent qu’à être encadrés et bien formés pour exploser. Le journaliste propose donc les solutions de relance, réparties en 4 axes pour « soigner le secteur sportif congolais ». Il s’agit de l’ORGANISATION, les INFRASTRUCTURES, le FINANCEMENT et la FORMATION.

Il note par ailleurs, l’importance pour la RDC de se doter d’une politique sportive. Ce sujet était déjà au centre des assises sur les états généraux des sports organisés en septembre 2022. À l’issue de ces travaux, plusieurs recommandations ont été formulées, elles sont curieusement restées lettre morte jusqu’à ce jour. Pour Dickson Yala, « ces recommandations demeurent la base pour le décollage des sports congolais et la mise en place d’une véritable politique sportive. Il suffira à cet effet, dit-il, « de décliner ces recommandations, les rendre plus pratiques et les couler sous forme de programme pour le gouvernement ».

Des Infrastructures, l’auteur de la lettre ouverte propose la création et le développement des cercles culturels et sportifs à travers le pays, qui permettent d’après lui, la pratique des sports de masse et des disciplines individuelles et de combat.

Il prône également « la mise en place d’une régie de gestion des infrastructures sportives avec un management efficace» Et financement mixte (État-sponsors) n’est pas à négliger.

Du Financement des sports, il souligne que dans l’ère moderne, l’État n’est plus le seul sponsor des sports… « Un effort législatif et des mesures incitatives doivent être mis en place pour que des subventions tombent dans les caisses des clubs et structures sportives, et qu’au final, une véritable économie des sports se développe en RDC».

De la formation des cadres et athlètes, Dickson Yala propose la création d’une Académie nationale des sports, la réorganisation et l’administration des sports et des fédérations sportives, ainsi qu’une meilleure coopération avec le Comité Olympique Congolais.

Du financement, il préconise le soutien aux clubs et fédérations sportives dans la création ou l’organisation des championnats nationaux des disciplines sportives ayant atteint la maturité dans leur organisation.

Enfin, Dickson Yala appelle le Gouvernement à « se fixer une liste des compétitions internationales à organiser » dans le but de « booster la discipline concernée, avoir des retombées financières et économiques », mais aussi et surtout « obtenir une visibilité internationale ». Il énumère des compétitions telles le CHAN comme prélude à l’organisation d’une CAN, le Tour cycliste de la RDC, le championnat africain de Handball ou encore un open international de golf, car souligne-t-il, cette dernière discipline « a l’avantage de réunir les décideurs et hommes d’affaires».

Foot RDC


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related