Affaire corruption du portier Zimbabwéen, les 4 nobles vérités de Jean Florent Ibenge

Ce vendredi, en conférence de presse d’avant match à une question de la presse malgache sur cette affaire de corruption face au Zimbabwe, l’entraîneur de la RDC a été tranchant.

Il s’agit de la méchanceté terrible. Ibenge ne comprend pas comment un journal peut répandre des rumeurs sans preuves. Il affirme que le gardien prétendument corrompu n’avait pas été aligné lors du match en question.

’’Le monde des réseaux sociaux est fait de la méchanceté. On dit n’importe quoi et on se permet d’écrire n’importe quoi. Le gardien qui était soit disant corrompu, n’a pas joué le match ».

Florent y voit une mauvaise foi inouïe : « C’est de la méchanceté terrible que de vilipender ce jeune avec des accusations sans preuve. Pourquoi balancer des rumeurs, c’est honteux. Vous devriez dénoncer ça, vous, de la presse. Nous, on n’a pas entendu ça et on n’a pas eu vent de ça ’’, déplore Ibenge.

Vous pourriez aussi aimer