Interview Exclusive : Jean-Claude Loboko, coach de Blessing FC à cœur ouvert : (Partie 1)

Date:

 Jean-Claude Loboko, ce nom ne vois dit peut-être pas grand-chose. Il s’agit pourtant l’entraîneur qui a mis en déroute l’attaque de Mazembe dimanche dernier avec Blessing de Kolwezi. Qui est l’homme derrière le coach, quel était le secret de sa réussite face aux Corbeaux ?  Que dire du mercato du promu et les inspirations de son coach ? Découvrez- le sans trader dans cet entretien avec la rédaction de Footrdc.com.

Foot RDC : Coach JC Loboko, depuis quand vous êtes à Blessing et comment se passe votre adaptation sur place ?

JC Loboko : Au départ j’avais un rôle de directeur technique. Le DT a toujours le dernier mot sur la planification, la programmation, le recrutement et tout ce qui touche la technique. Cette année j’occupe en plus le rôle d’entraîneur principal et c’est une suite logique.

FR : Parlant de vous, quelle est votre méthode de travail avec les joueurs ?

JCL : Je ne vais pas entrer dans les détails techniques. Mais avec mon staff, on base notre travail sur le plan tactique. Je considère qu’à l’entraînement, il faut donner les éléments aux joueurs pour qu’il puisse s’exprimer pleinement au cours d’un match. Dans ma méthode de travail, c’est très important la tactique. Que le joueur sache ce qu’il a à faire quand il a le ballon, quand il ne l’a pas, quand il le récupère…

FR : Est-ce que vous avez des modèles qui vous inspirent, à l’étranger ou au pays ? En Afrique ou en Europe ?

JCL : (rires) Moi je viens de la France, formé au football français. J’ai des entraîneurs que j’admire et qui basent leur football sur la technique, la rigueur tactique. Il est évident que je suis influencé par les entraîneurs français.

FR : Pour être plus précis coach, nous citer un ou deux nom(s)…

JCL : Il y en a ceux qui ne sont pas en poste actuellement, par exemple Laurent Blanc. Didier Deschamps. Il base son travail sur la tactique : récupération de ballon, projection vers l’avant, repli défensif. Je suis inspiré par ces entraîneurs-là.

FR : Quel sentiment avez-vous après ce résultat face au champion en titre Mazembe, votre premier point de l’histoire en Linafoot ?

JCL : D’abord le sentiment du devoir bien accompli pour ce match qui était capital. Sur le plan comptable on était là pour prendre un point. Sur le plan tactique, on a des enseignements à tirer. Il y a des choses qui ont marché, d’autres non. Donc c’est une satisfaction.

FR : Vous évoquez le plan tactique, quel était votre discours d’avant-match ?

JCL : D’abord sur le plan mental il fallait préparer les garçons parce qu’une large majorité parmi eux ne connaissait pas la Linafoot D1. Face au champion comme Mazembe, quand le morale ne suit pas, rien ne marche. Ensuite, sur le plan tactique, on savait comment jouer Mazembe. On a décidé de monter un bloc défensif assez compact pour empêcher les ailiers et les latéraux de Mazembe de prendre la profondeur.

FC : Est-ce que ce match nul face à Mazembe, Blessing y croyait ou il était inattendu ?

JCL : On, (respiration) on y croit. On ne va pas se mentir, Mazembe a des individualités fortes et la plupart d’entre eux sont des internationaux. Mais (rires) on y croit toujours sinon on ne fait pas ce métier. On donne le maximum de ce que l’on peut faire. On y croyait mais delà adire qu’on venait pour battre Mazembe ça serait mentir.

FR : Le match nul était donc une de vos options dans le discours d’avant-match ?

JCL : Oui, c’est dans mon discours sur tous les matchs. A défaut de pouvoir gagner un match, il faut savoir ne pas le perdre.

FR : Avec Blessing, vous connaissez le noyau grâce à votre passage à la Direction technique. Quelles sont vos ambitions pour cette saison ? Maintien ou après le match face à Mazembe vous vous dites qu’il est possible d’aller chercher le milieu de tableau ?

JCL : Non, non, non. En matière de football il fait toujours rester réservé par rapport à ses propos. On vient d’accéder à la Linafoot D1, notre objectif principal reste le maintien.

FR : La presse sportive loue Blessing et surtout votre système défensif, est-ce qu’à vos yeux le statut du club a changé par rapport à ce que le public savait de Blessing ?

JCL : Oui, sur le plan médiatique. Nous on travaille et je ne suis pas le seul, j’ai un staff qui travaille avec moi. Par rapport aux éloges, c’est plaisant, c’est agréable mais on travaille pour avoir un résultat positif à chaque match.

FR : Et votre effectif, qu’en pensez-vous ? Il sera maintenu ou vous aller ajouter des nouveaux joueurs ?

JCL : Il nous reste encore trois ou quatre places mais l’objectif était de conserver les meilleurs éléments de la saison dernière. C’est des garçons qui ont travaillé et mérité de jouer en Linafoot D1. Il fallait ajouter des joueurs d’expériences surtout ceux ayant déjà été dans les clubs de la Linafoot même si c’est des joueurs qui n’étaient pas titulaires.

FR : Avant la fin du mercato, le renfort que vous souhaitez sera-t-il offensif ou défensif ?

JCL : Je pense que nous sommes plutôt à la recherche des profils offensifs. Si l’on peut avoir un attaquant supplémentaire ou deux ça serait bien pour apporter de l’équilibre dans notre effectif.

FR : Et vous avez une shortlist ? Des noms à donner?

JCL : (réfléchi) Oui, comme tout le monde, nous avons une liste. Malheureusement pour des raisons confidentielles on ne peut vous communiquer les noms des joueurs (rires) parce que c’est peut-être des joueurs qui sont la cible d’autres clubs alors on préfère ne pas dévoiler les noms.

FR : Les joueurs que vous visez, ils sont en Division 1, Division 2 ou ils jouent dans les Ligues provinciales ?

JCL : Nous on cherche des bons joueurs, des bons jeunes. C’est notre objectif. Nous voulons mettre en place un projet avec des jeunes joueurs quel que soit le niveau. Si le joueur a le potentiel et le profil que nous recherchons, c’est à nous de le faire travailler pour l’amener au plus haut niveau.

Dans la suite de cet entretien, Jean-Claude Loboko revient sur la rivalité Simba-Blessing, le huit clos imposé cette saison par les autorités sas oublier les supporters du club.

Entretient réalisé par Iragi Elisha/Footrdc.com


En savoir plus sur Foot RDC

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Articles récents

102,000FansJ'aime
37,544SuiveursSuivre
51,239SuiveursSuivre
8,524AbonnésS'abonner

Articles Similaires
Related

Linafoot : devant Blessing, Bazano se saborde d’entrée

Les Guerriers débutent mal l'opération de leur maintien en...

Linafoot : Le FC Blessing retarde Lubumbashi Sport

La course vers la phase des playoffs dans le...

Linafoot : La JS Bazano se saborde devant Blessing FC

Les Bénis ne sont pas passés à côté de...

Linafoot D1: Peter Ikoyo porte Lupopo devant Blessing

Les Cheminots du FC Saint Eloi Lupopo n'ont pas...