Linafoot D1 : Maniema Union parti pour bouleverser la hiérarchie ?

À chaque saison, une réalité et chaque réalité correspond à des performances réalisées par les clubs engagés en Ligue Nationale de Football. La grandeur d’un club mesurée par son palmarès devient également l’unité de mesures des détours et des surprises dans le championnat.

Les promus viennent pour chercher le maintien tout d’abord, et ceux qui ont fini sur le podium veulent garder l’élan et l’espoir de jouer les interclubs à défaut du titre à l’issue de la saison. C’est comme ça depuis toujours, on invente pas la roue, Mazembe, V-Club tiennent à eux deux plus d’une décennie à se passer le titre sur les moindres détails erronés dans la course.

Les signes de la fin du grand échiquier

Depuis deux saisons maintenant, la rivalité est montée et s’est offerte un niveau de luxe.

1. Les frateries rompent les accords et ne se font plus des cadeaux, Nyuki devient gênant pour V-Club, et Bazano s’est converti en enfant rebelle contre Lupopo.

2. Les plus forts se mettent à intercéder pour s’en sortir dans la difficulté de battre les pronostiqués prenables et suent à grosses goûtes. Mazembe dans sa grandeur était coincé devant Lubumbashi Sport, et Bukavu Dawa, Mazembe-Bazano a figuré comme l’un des matchs de la saison…

3. Les plus tenaces se mettent à genoux, l’esprit de compétition reste la seule règle du championnat d’élite en RDC.

4. La révolution a sonné, tout le monde se permet de rêver et faire vivre le cauchemar aux grands. DCMP et Lupopo expliqueraient mieux le fait face à des clubs comme Simba, Lubumbashi sport, Renaissance ou la JS Groupe Bazano qui sont obsédés en faisant du rêve africains, un songe commun. Mais de ce lot, Maniema Union est en évidence.

Maniema Union ?

Jouer les interclubs de la CAF, Lusadisu fait vivre les kambeleles cette réalité mais par la voie de la coupe du Congo, un échappatoire de coché raté en Linafoot.

Après avoir longtemps couru derrière le podium sans y arriver à un près lors de la 24e édition du championnat national, Maniema y est parvenu en se debarassant de son mur Imanien. Avec Un goal average bien soigné, une puissance offensive rassurante, une sérénité tactique, et un écart remarquable, Lusadisu est bien certains d’y arriver cette saison.

Ce que disent les pragmatiques

Sur la ligne du temps, il n’y a pas manqué des équipes comme l’as Dragons Bilima, ou le Scom Mikishi qui ont créée la sensation en reportant le titre ou encore Sa Majesté Sanga Balende qui a osé être dans ces registres avec des performances surprenantes, mais l’ordre est irréversible, le TP Mazembe est encore intouchable, l’As V-Club peut se réveiller, le DC Motema Pembe est en pleine résurrection… On croise les doigts sur l’avenir de Maniema Union.

Glovic Mpoyo/ Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer