AS VClub : Patou Ebunga et l’intarissable soif de prouver

L’âge n’est pas frein pour lui. Patou Ebunga garde cette même soif et cette envie de mieux faire les choses qu’il y a cinq ans, voire plus. Du haut de ses 37 ans, l’ancien capitaine de l’AS VClub est revenu à la maison, dans sa maison, pour une dernière expérience qu’il veut plus florissante alors que les Dauphins Noirs tanguent sur un fleuve dompté par les flots, et la tempête.

Mardi, l’AS VClub a livré une rencontre amicale contre l’AC Kuya pour préparer la cinquième journée de la Ligue des Champions face à la JS Kabylie. Les Moscovites l’ont emporté par (1-0) grâce à César Manzoki, mais il y avait plus intéressant, la course de Jean-Marc Makusu sur la pelouse, le retour confirmé de Padou Ebunga Simbi dans rangs du club entraîné par Florent Ibenge. Parlant du second, il s’est confié à la presse après le match évoquant son ambition soutenue par la soif de prouver.

« Je suis arrivé fin contrat avec mon club en Angola (Kabuscorp Ndlr) qui a eu des soucis administratifs d’où la relégation en 2ème division, et on m’a ouvert la porte chez V.Club. Voilà la principale raison de ma présence. Je suis rentré dans mon équipe pas pour prouver quelque chose. J’ai un défi et je sais que je dois travailler pour être au meilleur de ma forme. Je suis ici pour apporter mon expérience à tous les jeunes qui sont dans l’équipe pour leur permettre d’affronter les grandes compétitions comme il se doit et ramener l’équipe en Ligue des Champions », a-t-il déclaré dans des propos relayés par nos confrères foot.cd.

Le couloir gauche de la défense de l’AS VClub est tenu depuis le départ de Glody Ngonda à Dijon DFCO par Ernest Luzolo. Peu rassurant et souvent moins en vue offensivement, l’ancien de l’AC Ujana est loin des standards de ses deux prédécesseurs que sont Lomalisa et Ngonda. Padou Ebunga peut donc postuler à ce poste à la seule condition que sa forme physique ne lui joue un mauvais tour.

Footrdc.com

vous pourriez aussi aimer